Manger « bio », qu’est-ce que ça veut dire ?

mercredi 12 janvier 2011
par  Denise Cayla

Après la projection du film « Pesticides, non merci ! » aux classes de seconde du lycée Champollion (printemps 2010), Anne Pompili (ADABIO) et Colette Crouzet (professeur de SVT) ont répondu aux questions des élèves.

  • Une élève : « J’ai beaucoup apprécié le repas bio à la cantine, sauf le dessert. Je pense que c’est parce qu’on est très habitué à manger des choses sucrées, pleines de produits chimiques. » (A. Pompili)

  • L’industrie alimentaire a conditionné nos goûts.
  • Des expériences ont montré que les rats préfèrent le sucre à la cocaïne.
  • Le sucre a un potentiel addictif aussi fort que certaines drogues dures.

- Manger bio, c’est consommer autrement (A. Pompili)

  • Les produits biologiques sont des produits non transformés.
  • Ils rassasient plus vite, donc on en mange moins.
  • Les légumes n’ont pas besoin d’être épluchés car ils ne contiennent pas de pesticides.
  • La viande rend moins d’eau à la cuisson ; on réduit les grammages.
  • La viande peut être remplacée par des associations de protéines végétales (céréales + légumineuses).
  • Dans certains magasins bio, on achète les produits en vrac => économie de packaging, marketing, etc…

- Manger des fraises en hiver ? (A. Pompili)

  • Une des premières cohérences, c’est de réapprendre qu’il y a une saisonnalité des végétaux.
  • Quand il arrive dans votre assiette, un yaourt Danone a fait 9000 kms.
  • Quand on parle de développer l’agriculture bio, la cohérence, c’est, à l’échelle du territoire, de développer une économie locale et rurale.

Manger bio ?, sur le site de Colibris, mouvement pour la terre et l’humanisme