L’Esprit de Kandinsky en musique par les Terminales option facultative

mercredi 18 janvier 2017
par  Marie-Line Bouhatous

L’exposition Kandinsky au Musée de Grenoble a été une occasion d’affirmer les liens forts entre les options arts plastiques et musique.

Ainsi, Etienne Brunet nous a proposé quelques antinomies qui caractérisent les oeuvres de Kandinsky : montée/descente, tension/tranquille, simple/complexe, etc…

montee.jpg

Les consignes qui ont ensuite été données en cours de musique étaient d’illustrer ces antinomies en prenant comme prétexte de départ un élément du Divertimento K136 de Mozart (au programme du Baccalauréat 2017).

Anna et Juliette ont choisi "montée/descente" : on entend dans leur création des éléments mélodiques ascendants et descendants issus du Divertimento, suivis d’une citation de l’Orfée de Gluck : "J’ai perdu mon Eurydice" et du Te Deum de Marc Antoine Charpentier.
Montée/descente ne sont donc pas seulement illustrés au sens propre du terme, mais également de façon symlbolique : la tristesse d’Orfée (descente) et la joie du Te Deum (montée)
.

complexite_simple.jpg

Quant à Bertille et Iris, elles ont choisi d’illustrer l’antinomie simple/complexe. Elles construisent leur création à partir du début du Divertimento en utilisant une notion mathématique : les congruences. Par ailleurs, Bertille utilise une loop station.

Pour les entendre, cliquez ci-dessous !

anna_juliette.mp3 (MP3 - 1.2 Mo)
anna_juliette.mp3
iris_bertille.mp3 (MP3 - 2.7 Mo)
iris_bertille.mp3

Portfolio

JPEG - 144.6 ko JPEG - 139.1 ko

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 12 prochains mois