Impressions des élèves d’option musique aux couleurs du spectacle "Rain"

dimanche 2 avril 2017
par  Marie-Line Bouhatous

La musique répétitive, les décors minimalistes, les mouvements et les costumes des danseurs font de ce spectacle un moment hypnotisant.
Au contraire des décors, la danse est tout sauf minimaliste : accélérations, courses, arrêts, passages au sol et portés, moments de sensualité en couple et moments de violence, combinaisons variées de danseurs, couples qui se font et se défont…il se passe toujours quelque chose sur scène.

Iris, terminale SVT2

De longs fils suspendus au plafond rappellent la pluie et encadrent des danses vivantes et gracieuses. Des lumières se déplacent autour de la scène et projettent ainsi sur le "rideau de pluie", les ombres des danseurs. De la chorégraphie aux décors, de l’entrée des danseurs à leur sortie, tout m’a paru bien pensé.
Domitille, seconde 1

Le spectacle est très rythmé, coloré et passionnant. Les gestes des danseurs sont très fluides comme s’ils glissent sur l’eau. Leurs costumes de couleurs pâles sont très légers. Par son tempo rapide, la musique rappelle les gouttes de pluie, qui tombent de façon désynchronisée. C’est un spectacle vivant que j’ai beaucoup aimé.
Chloé, seconde 1

Ce spectacle fut très intéressant. Majoritairement de formation classique, les danseurs évoluaient dans des techniques contemporaines avec des mouvements très expressifs, mais basés sur une géométrie (axes verticaux, déplacements…)en accord avec le caractère très mathématique de la musique de Steve Reich. Le rapport de la chorégraphie à la musique est hypnotisant : les mouvements se décalent et se recalent à l’image de la partition musicale.
Il y a aussi beaucoup de poésie dans le spectacle "Rain" : le rideau de cordes mis en mouvement à la fin du spectacle évoque la pluie, la lumière c’est le soleil à travers les nuages, et les danseurs sont des enfants joyeux jouant dans les flaques après la pluie.

Maïwenn Souêtre seconde 1

J’ai aimé la fluidité des tableaux obtenue par la matière des vêtements et les mouvements des danseurs, évoluant de très saccadés à souples. Chaque danseur a sa particularité et exprime des choses différentes. Pourtant, lorsqu’ils sont regroupés, les danseurs forment un ensemble et non plus des individualités. On a l’impression de voir des jeux d’enfants, filles d’un côté, garçons de l’autre, amitiés qui se font et se défont. J’ai été étonnée par l’arrêt de la musique à la fin du spectacle : les danseurs continuent à évoluer dans le silence. La mise en mouvement silencieuse du rideau de pluie m’a laissée sur une impression de douceur.
Lisa Rodier, seconde 1

J’ai beaucoup aimé le ballet "Rain" chorégraphié par Anna Teresa de Keersmaeker sur "Music for 18 musicians" de Steve Reich. La musique, les décors, la chorégraphie, tout formait une belle unité donnant du sens à l’oeuvre.
Tout d’abord, en accord avec la musique de Reich, les décors et les costumes sont minimalistes : un simple rideau de cordes en fond de scène, quelques chaises en plexigas et des tracés géométriques au sol. Pour les danseurs, des vêtements simples, unis et pâles, très fluides.
Malgré le caractère très répétitif de la musique, les subtiles variations de couleurs par le jeu des lumières et les émotions exprimées par les danseurs donnaient à la musique une grande profondeur. En plus des lumières, un projecteur mobile au sol créait un jeu d’ombres sur les cordes : on pouvait alors voir évoluer une seule silhouette démultipliée à l’image des "patterns" répétitifs et déphasés de la musique.
Par leur talent et leur maîtrise, les danseurs ont apporté à ce spectacle beaucoup de poésie et d’émotion.
Morgane Le Goff, TSVT 2

La mise en scène et les costumes, bien que très simples, étaient tous en harmonie. Au cours du spectacle et sans qu’on s’en aperçoive, les danseurs changeaient tour à tour de costumes dont les couleurs sont subtilement passées du beige, au rose fuchsia, puis au doré.
Bertille Zimmermann, T ES 2

J’ai trouvé le spectacle "Rain" très beau. Les effets du décor étaient magnifiques et représentaient très bien la fluidité de la pluie. La chorégraphie, superbe, donnait à la fois l’impression de quelque chose d’organisé et de désorganisé. C’est un spectacle qu’il faut voir !
Maëlle Bruneau, seconde 1


http://www.mc2grenoble.fr/spectacle…

Agenda

<<

2017

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 12 prochains mois