Exposition Fantin-Latour. Les élèves de seconde au musée

lundi 5 juin 2017
par  Etienne Brunet

Vendredi 15 avril les élèves de seconde 2, dans le cadre du cours d’arts plastiques, se rendaient au musée de Grenoble pour visiter l’exposition Fantin-Latour.

Voici quelques unes de leurs remarques :

PNG - 308.4 ko

…………………………………………………………………………………………………………………………..

Natures mortes :

Branche de lys , 1882

PNG - 285.5 ko

« J’aime beaucoup cette œuvre, je la trouve esthétique et très élégante, cette peinture reste simple, mais c’est cette simplicité qui fait son charme » Romane
…………………………………………………………………………………………………………………………

Roses dans une coupe , 1882,

PNG - 326.3 ko

…………………………………………………………………………………………………………………………
« Fantin–Latour aimait représenter les natures mortes, d’abord les fleurs et les fruits, puis uniquement des fleurs qu’il cueillait et installait lui-même en bouquet sur fonds neutres de couleurs beige ou gris.
Pour l’artiste c’était un challenge de réussir à peindre en une journée le tableau avant que les fleurs ne meurent.
Je trouve intéressant de faire dans ce tableau le parallèle entre la vitalité des roses et leurs couleurs qui ressortent et le fait qu’elles soient fanées à la fin de la journée et leurs couleurs ternies.

PNG - 322.6 ko

Un autre aspect que je trouve intéressant est le fait que Fantin-Latour ait lui même disposé ces fleurs et qu’elles paraissent désordonnées, on dirait même que deux de ces fleurs semblent s’échapper du tableau.
J’aime aussi beaucoup les fonds dans les tons très sombres, je trouve que cela donne un aspect triste au tableau (…) et pourrait enlever le côté vivant de la rose »
Garance

…………………………………………………………………………………………………………………………..

Autoportraits :

PNG - 244.6 ko

« Dans ce tableau, nous voyons Fantin-Latour dans l’obscurité, la lumière vient éclairer son œil, son bras et son pinceau, pour montre que l’œuvre de l’artiste est la transcription de ce qu’il voit en peinture par sa main. Le regard semble nous dévisager comme s’il voulait retenir de nous les moindres détails pour en faire un tableau. J’ai aimé que ce regard contraste avec le fond noir… » Etienne

…………………………………………………………………………………………………………………………..

Portraits :

PNG - 375.5 ko

« L’œuvre que j’ai préféré est le portrait de Léon Maître. Je trouve ce tableau simple, car il n’y a qu’un seul personnage représenté sans décor. Il n’est pas trop chargé… L’homme représenté a un visage très expressif et vivant, il semble nous regarder simplement l’espace d’un instant, comme s’il allait se remettre en mouvement. Les couleurs sont plutôt sombres et ternes (noir, marron, vert) et pourtant le visage paraît lumineux car les lumières du tableau sont très bien équilibrées. La pose du personnage donne aussi l’impression qu’il serait en train de marcher, ce tableau est donc très réaliste »
Amélie
…………………………………………………………………………………………………………………………..

PNG - 362.2 ko

« Le tableau qui m’a le plus marqué durant la visite de l’exposition était celui qui représentait sa sœur. C’est celui qui m’a le plus plu car on ne devinait pas que sa sœur était « folle » et lorsque nous l’apprenions, nous voyions le tableau différemment. Bien qu’au début, le spectateur soit intrigué par le vide dans ses yeux ou son expression, on se sentait alors un peu mal à l’aise lorsque nous apprenions ce qu’elle avait. Cela m’a plu car c’est la seule œuvre qui m’a fait ressentir une telle émotion » Léa

…………………………………………………………………………………………………………………………..

Portraits de groupe :

« Le vendredi 15 avril, nous sommes allés visiter l’exposition Fantin-Latour au musée de Grenoble et je ne dissimulerai pas qu’au départ je portais un mauvais jugement sur l’exposition… En effet, les œuvres de cet artiste me paraissaient un peu ternes et jaunâtres.
Mais j’ai vite compris par la suite que cela ne venait que du vernis utilisé par l’artiste.

…………………………………………………………………………………………………………………………..

PNG - 364.9 ko

…………………………………………………………………………………………………………………………..
L’œuvre Coin de table m’a fascinée ! Elle représente bien plus que l’art, elle témoigne de l’Histoire ! Immédiatement mon regard a été attiré par tous ces hommes de lettres appartenant au mouvement parnassien. Tous se tournent le dos suite aux tensions crées par les critiques des amants Verlaine et Rimbaud. Ce dernier adolescent provocateur a entrainé l’absence d’Albert Mérat qui a refusé de poser à ses côtés.
Mérat, poète, se joignait habituellement aux réunions, il a donc été remplacé par un grand hortensia posé sur la table.

PNG - 338.4 ko

…………………………………………………………………………………………………………………………..
Le premier plan comporte des fruits et des fleurs motifs de la nature morte, le genre familier de Fantin-Latour. Tous ces détails implicites créent la richesse de son art, tels les couteaux posés sur les coins de table symbolisant la vie qui ne tient qu’à un fil !
Une exposition surprenante, qui fut fort captivante. Nous avons été entrainés dans l’univers de l’artiste au travers de ses œuvres envoutantes près desquelles, nous pouvions presque sentir le parfum des fleurs ! »

Gwénaëlle

PNG - 363.2 ko
PNG - 342.6 ko
PNG - 363.4 ko

Exposition Fantin-Latour : les élèves de seconde au musée

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 12 prochains mois