Projet Montagne / Le Refuge de l’Aigle par Siméon Vareilles et Mathis Thouret, élèves de première S-SVT1

jeudi 13 avril 2017
par  Etienne Brunet

Rencontre avec Monsieur Félix-Faure, architecte

Dans le cadre du cours géographie de Madame Lorin, l’enthousiaste Jacques Félix-Faure a bien voulu accorder une conférence à la classe de 1ère S-SVT 1 du lycée Champollion.

…………………………………………………………………………………………………………………………….
Cet architecte grenoblois d’une cinquantaine d’années, a travaillé pendant plus de 10 ans, avec son équipe, dans son atelier 17 C situé à Pontcharra, sur un projet basé sur la rénovation du refuge de l’aigle situé dans le parc national protégé des Ecrins à plus de 3500 m d’altitude. C’est d’un simple concours d’architecture où Jacques et ses camarades ont décidé de s’inscrire que tout commence, ces derniers l’emportent à l’unanimité mais ils ne savent pas encore qu’un parcours semé d’embûches les attend…

PNG - 252 ko

…………………………………………………………………………………………………………………………..
Ce refuge situé sur le massif de la Meije, offre une vue magnifique et est synonyme d’une expérience forte et émouvante à toute personne désirant grimper au sommet de ce massif mythique. En effet, au-delà d’être un simple refuge accueillant
quelques centaines d’alpinistes par an, le refuge de l’Aigle est devenu au fil des ans un monument du patrimoine historique, faisant corps avec la montagne.
.

PNG - 294 ko

(Photographie de l’ancien refuge)
…………………………………………………………………………………………………………………………..
Cependant en ce début de 21ème siècle, ce vieux refuge de plus de 100 ans commence sérieusement à se dégrader et ne correspond plus aux nouvelles normes de sécurité mises en vigueur. Les responsables du refuge confient un programme de rénovation aux architectes, et demandent la mise en place de 12 nouvelles couchettes, ce qui fait augmenter le nombre de couchage à 30. Très rapidement une association portant le nom des « Amis du refuge de l’aigle » va se former pour s’opposer à ce projet de destruction du refuge le justifiant par une forte valeur sentimentale de “leur” ancienne maison d’étape. Ainsi cette simple rénovation devint en quelques mois un véritable conflit entre acteurs publics et privés. Malheureusement, au plus grand désespoir de notre architecte, ce conflit bloquera le processus de rénovation pendant près de 10 ans obligeant le maire de La Grave à fermer temporairement le refuge devenu un véritable danger pour les alpinistes.

PNG - 230 ko

…………………………………………………………………………………………………………………………..
Ce n’est qu’en 2013 que les différents acteurs (association, architecte, FFCAM, fondation Petzl…) arrivent à trouver un compromis après une longue médiation de plusieurs mois. Pour Jacques Félix-Faure, son projet commence réellement maintenant, il va alors décider de baser les travaux sur trois grandes valeurs. Tout d’abord, il était nécessaire de préserver la charpente de l’ancien refuge, symboliquement. De plus, les architectes avaient à cœur de conserver l’aspect tout en un du refuge qui en faisait sa convivialité. Durant l’été 2013 la construction du nouveau refuge commence enfin à voir le jour. M Félix-Faure nous expliqua qu’il avait décidé d’utiliser des panneaux de CLT pour permettre une isolation efficace en demandant le bois nécessaire aux scieries locales.

PNG - 68.1 ko

Par ailleurs, les architectes attachaient une importance toute particulière à l’autonomie énergétique du chalet. Cette condition fut remplie par la pose de panneaux photovoltaïques sur le toit du refuge. Enfin, il fut impératif d’installer différents systèmes de sécurité au sein du bâtiment du fait de son statut d’ERP (établissement recevant du public). Après cette présentation passionnante, M. Félix-Faure dit en quelques mots, que pour avancer dans un projet il est nécessaire que les différents acteurs fassent des concessions chacun de son côté et ne restent pas sur leur position ; une véritable leçon de vie…

PNG - 179 ko

…………………………………………………………………………………………………………………………..

PNG - 177.3 ko

C’est donc après de multiples délibérations, et persévérance que le projet abouti pour le plus grand plaisir des grimpeurs, des architectes et des gardiens Louis et Laura.
Désormais ouvert depuis juillet 2015 au grand public, le refuge de l’Aigle permet à ses alpinistes de passer une nuit inoubliable sur un site mythique…


Siméon Vareilles et Mathis Thouret
Photographies et croquis de Jacques Felix-Faure
…………………………………………………………………………………………………………………………..
Ce projet est soutenu par le Le CAUE, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et le Lycée Champolllion.

logo_ra-6.png
illustration-page-249-20.png

Agenda

<<

2017

 

<<

Juin

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 12 prochains mois